Siège 142

Michel Edouard JULIA

Présentation de l'artiste

C’est en 1962, que je découvre pour la première fois le plaisir de l’activité photographique, d’abord sous forme de diapositives, mais très vite je suis attiré par la force émotionnelle du Noir et Blanc. Sans connaissance particulière, mais animé du désir de bien faire, je me livre à un travail d’autodidacte pour percer les arcanes de la Photographie. De longues années d’errements et de tâtonnements sont nécessaires avant de parvenir en 1970 à présenter quelques images dignes d’être accrochées. Petitement, modestement, les sujets s’enchaînent.

Je suis très attiré par le reportage, les scènes de rues, la vie des gens dans leurs activités.

En 1973, je suis approché par la Présidence de la République Française qui cherche un photographe discret et compétent, mon dossier ayant retenu l’attention. Jusqu’en 1980, je vais mener ce que j’ai appelé « la vie exaltante des Grands Reporters… » et côtoyer les meilleurs du monde de la photo de presse.

Puis rattrapé par la lassitude et la fatigue, trop longuement éloigné de ma famille par des déplacements répétés, je change d’orientation pour devenir un photographe amateur raisonnable.

Membre de la Fédération Photographique de France (FPF), mes quelques talents d’organisateur font de moi un secrétaire général de l’Union Régionale des Arts Photographiques du Nord Est de l’Ile France.

En 1999, je prends en charge le département Communication de la FPF, mais également le poste de rédacteur pour la revue fédérale « France-Photographie » analysant les livres traitant de la photographie, adressés par les éditeurs en vue de renseigner les lecteurs.

Ces activités très intéressantes, très prenantes, me tiennent éloignées de la prise de vue photo et du travail de laboratoire Noir et Blanc. Je prends le recul nécessaire et adhère aux Photographes Parisiens, une association composée de professionnels et d’amateurs de haut niveau, pratiquant exclusivement la photographie Noir et Blanc argentique traditionnelle avec tirages sur papier baryté. Voilà qui convient à mon tempérament. Mais une fois encore, on n’échappe pas à son destin, je deviens le secrétaire général des Photographes Parisiens en 2007.

Néanmoins au cours de ces années, je peux participer à des salons, expositions et autres concours photos en province, à Paris et parfois connaître le bonheur d’être primé.

Aujourd’hui, toujours fidèle aux Photographes Parisiens, je suis également membre de la société académique Arts-Sciences-Lettres, de l’Association Artistique de la Préfecture de Police et tout récemment accueilli au sein de l’Institut Européen d’Arts Contemporains.

Je vais bientôt fêter mes 70 ans, je pratique, depuis quelques temps déjà, une photographie sereine, à caractère humaniste. Je ne fais pas grand commerce de mes photos. Peut être suis-je encore à la recherche d’une parcelle de gloire, bien que sachant, depuis longtemps, combien la gloire est éphémère… Alors je photographie pour le plaisir, pour partager des émotions avec des gens qui veulent bien regarder et porter un intérêt poli à mes images.

Coordonnées de l'artiste

- Tél. : 06.78.82.76.96

- Courriel : michel.julia@wanadoo.fr

Institut Europeen des Arts Contemporains

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player